Le blog du docteur k

Par Equasanté

Qu’est-ce que la dyslexie ?

Au sens étymologique, la dyslexie désigne des difficultés d’apprentissage de la lecture, chez un enfant normalement scolarisé ne présentant pas de problème de santé particulier.

Elle touche près de 10% des écoliers, bien plus souvent des garçons que des filles (entre 4/1 et 8/1 selon les études).

Les causes de ce trouble semblent multiples, avec pour conséquence un affrontement de plusieurs théories explicatives.

Par ailleurs, un enfant dyslexique présente généralement d’autres troubles ou symptômes, notamment :

  • des troubles du langage oral : inversion et confusion de lettres, syllabes, retard de langage
  • des difficultés d’orientation dans le temps et/ou l’espace
  • des difficultés de perception visuelle et/ou auditive : organise mal son espace de jeu, son cartable, se perd facilement, ne chante pas bien, ne suit pas le rythme…
  • des difficultés d’écriture : lettres mal formées, très nombreuses fautes d’orthographe

 

Enfin – cause ou conséquence de la dyslexie ?- il existe aussi des difficultés de mémorisation et un déficit d’attention chez ces enfants.

En pratique, ce n’est qu’après deux années de retard dans l’apprentissage de la lecture, soit en pratique en début de CE2 que le diagnostic pourra être évoqué.

Avant le CE2, on parlera simplement de troubles du langage oral et/ou écrit.

 

Qui consulter ?

Le médecin traitant doit d’abord examiner l’enfant. Il faut contrôler la vision et l’audition de l’enfant pour éliminer un déficit sensoriel, au besoin en orientant l’enfant vers un médecin spécialiste (ORL, ophtalmologue). Une consultation d’orthophonieest indispensablepour réalisation d’un bilan. Au terme de ce bilan, l’orthophoniste est en mesure de poser le diagnostic et de proposer des séances de rééducation.

Aux côtés de l’orthophoniste, l’intervention d’autres professionnels peut être nécessaire : pédopsychiatre, psychologue, orthoptiste[1], etc.

Le médecin scolaire de l’établissement doit être informé des conclusions des différents intervenants. En effet, le médecin scolaire contribue à la mise en place des différents dispositifs d’aide à la scolarité des enfants dyslexiques :

  • PAI (Projet d’Accueil Individualisé)
  • PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation)
  • PPRE (Programme personnalisé de réussite éducative)

casque 2

 

Et les enseignants ?

Les enseignants ont un rôle à jouer dans le dépistage de la dyslexie. Il est indispensable qu’ils connaissent  les conclusions des différents intervenants. Souvent, des adaptations pédagogiques seront nécessaires, car un mauvais lecteur devient vite un élève qui décroche dans toutes les matières. Il faut à tout prix éviter de dévaloriser l’élèveet  adapter les exigences à ses possibilités.  Par exemple : ne pas lui faire réciter  les tables de multiplication, ne pas lui faire faire de dictées, privilégier l’oral autant que faire se peut. Enfin, savoir que pour les examens, des dispositions spéciales existent pour l’élève (temps supplémentaire, étalement des épreuves, aide humaine ou technique…)

 

Dyslexiques ET célèbres

Tapez dans un moteur de recherche, vous verrez, c’est étonnant. Vous en connaissez surement une bonne cinquantaine !

 

En savoir plus >>

Association des parents d’enfants dyslexiques (APEDYS)

Projet d’accueil individualisé (PAI)

La scolarisation des élèves handicapés

Programme personnalisé de réussite éducative (PPRE)

 

[1] L’orthoptiste est un auxiliaire médical spécialisé dans le dépistage, la rééducation et la réadaptation oculaire.

Poster un commentaire

Votre email ne sera pas publiée.

*