Le blog du docteur k

Par Equasanté

Les « psy »

Tous les professionnels du psychisme ont un point commun : ils s’intéressent à l’état psychologique de leurs interlocuteurs qu’ils soient patient, élève, étudiant ou salarié. Mais tous ne pratiquent pas le même métier. Leurs formations, leurs pratiques et leurs tarifs peuvent être très différents. Quels sont-ils ?

Le psychologue

Le titre de psychologue est protégé par l’obtention d’un diplôme universitaire de niveau master 2, soit bac + 5 au minimum. Les types d’exercice professionnel sont très variés :

  • Le psychologue clinicien traite des enfants en crèches, PMI, CMPP. Il traite aussi des patients à l’hôpital (gérontologie, pédiatrie, cancérologie, psychiatrie…) ou à son cabinet. Il exerce en milieu libéral mais peut aussi être salarié d’un établissement. Il peut intervenir en milieu judiciaire, pour les expertises, la rééducation des délinquants et la protection judiciaire de la jeunesse.
  • Le psychologue scolaire s’occupe des élèves en difficulté. Pour être psychologue scolaire, il faut avoir exercé en tant que professeur des écoles et posséder au moins une licence de psychologie. Il a uniquement un rôle consultatif.
  • Le conseiller d’orientation-psychologue est fonctionnaire de l’éducation nationale. Il a pour mission d’informer les collégiens, lycéens et étudiants sur les métiers et les formations.
  • Le psychologue formateur intervient à tous les stades de la formation professionnelle des adultes : conseil en orientation, bilan de compétence, aide à la réinsertion, réorientation, reclassement.
  • Le psychologue du travail est salarié d’une entreprise. Ses missions concernent essentiellement les ressources humaines : recrutement, organisation du travail, suivi de carrières, gestion du stress et des conflits, accompagnement social des restructurations, formations professionnelles.

Le psychomotricien

Sur prescription et sous contrôle médical, le psychomotricien traite les troubles du mouvement (marche, tic), les troubles de l’orientation, les difficultés d’attention, les troubles du comportement (violence, prostration), etc. Les actes qu’il est autorisé à pratiquer sont réglementés par décret.
En tant que salarié, il travaille surtout dans le domaine de l’enfance ou de l’adolescence handicapée, dans des centres spécialisés, des établissements hospitaliers, des services médico-pédagogiques ou des hôpitaux psychiatriques.
En exercice libéral, soit 7% des effectifs seulement, le psychomotricien a sa propre clientèle et travaille en collaboration avec les psychiatres, pédiatres, psychologues et les enseignants.

Le psychiatre

Formation : diplôme d’état de docteur en médecine. Durée du cursus : 6 ans de tronc commun médical plus 4 ou 5 ans de spécialisation.
Le psychiatre est un médecin spécialiste, voire sur-spécialiste s’agissant de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (pédopsychiatre). Il peut utiliser divers techniques, par exemple la psychanalyse, la thérapie de groupe, la thérapie cognitivo-comportementale. Parmi les « psy », il est le seul à pouvoir prescrire des médicaments, et en particulier des médicaments psychotropes (antidépresseurs, neuroleptiques, psychostimulants, etc.). La France compte près de 12 400 psychiatres, dont plus de la moitié exercent en établissement.

Le psychothérapeute

La psychothérapie s’adresse aux personnes éprouvant des difficultés psychologiques, comportementales, sexuelles ou encore des troubles psychosomatiques. Le psychothérapeute aide le patient à résoudre ses conflits psychologiques. Les thérapies mises en œuvre sont uniquement psychiques: thérapie individuelle ou familiale, cure psychanalytique, thérapie cognitive et comportementale, etc. Le psychothérapeute n’est pas en droit de prescrire des médicaments.
Depuis le 1er juillet 2010, l’usage du titre de psychothérapeute est réglementé .

Peuvent ainsi se prévaloir du titre de psychothérapeute :

les psy image corps de texte

  • Les médecins spécialistes en psychiatrie, sans condition de formation
  • Les médecins non spécialistes en psychiatrie, après validation d’une formation comprenant 200 heures de cours théoriques et 2 mois de stage pratique
  • Les psychologues ayant accompli leur stage professionnel validant leur diplôme
  • Les psychanalystes régulièrement enregistrés dans leurs annuaires professionnels, après validation d’une formation comprenant 200 heures de cours théoriques et 2 mois de stage pratique
  • Les professionnels justifiant d’une pratique de la psychothérapie mais n’appartenant à aucune des catégories précédentes, après validation d’une formation comprenant 400 heures de cours théoriques et 5 mois de stage pratique.

Le psychanalyste

C’est une personne qui se fonde sur la théorie psychanalytique de S. Freud dans son approche des troubles psychologiques. D’après la définition même de Freud, la psychanalyse est à la fois :

  • un procédé d’investigation des processus psychiques qui autrement sont à peine accessibles (inconscient)
  • méthode de traitement des troubles névrotiques, qui se fonde sur cette investigation
  • une série de conceptions psychologiques acquises par ce moyen et qui fusionnent progressivement en une discipline scientifique nouvelle.

Un psychiatre ou un psychologue peut aussi être psychanalyste. En revanche, si la personne ne possède que le titre de psychanalyste, il convient d’être prudent.

 

Titre Etudes et durée Types d’exercice Tarif

Remarques

Psychologue Diplôme universitaire, CNAM, EPP, Psychoprat’5 ans Salarié en établissement ou libéral Selon type d’exercice Les  psychologues ne suivent pas tous des patients
Psychomotricien Diplôme d’état3 ans Essentiellement salarié en établissement Si salarié : pas de paiement. Si libéral, tarif libre S’occupe aussi de la motricité du corps
Psychiatre Diplôme d’état de docteur en médecine, spécialité psychiatrie10 ans Salarié en établissement ou libéral Si salarié, tarif conventionnel. Si libéral, tarif selon secteur de conventionnement C’est un médecin spécialiste
Psychothérapeute Formation définie  par les pouvoirs publics depuis le 7 mai 2012. Durée variable selon le la formation d’origine Libéral si exercice exclusif. S’il est psychiatre ou psychologue, voir rubrique concernée Selon type d’exercice La psychothérapie doit être considérée davantage comme un ensemble de techniques de soins que comme un métier à part entière
Psychanalyste Pas de formation officiellement définie Libéral si exercice exclusif. S’il est psychiatre ou psychologue, voir rubrique concernée Selon type d’exercice Prudence si exercice exclusif

 

CNAM : Conservatoire National des Arts et Métiers

EPP : Ecole des psychologues praticiens

PMI : Protection Maternelle et Infantile

CMPP : Centre Médico-Psycho-Pédagogique

 

Sources >>

Legifrance
Centre d’information et de documentation pour la jeunesse CIDJ

Poster un commentaire

Votre email ne sera pas publiée.

*