Le blog du docteur k

Par Equasanté

Les jambes lourdes

La cause première et le plus souvent unique de la sensation de jambes lourdes est à chercher du côté d’un dysfonctionnement des veines. Au cours de l’insuffisance veineuse chronique, les valves normalement présentes à l’intérieur des veines n’assurent plus leur fonction dite « anti-retour ». Conséquences en cascade :

  • les grosses veines se dilatent, forment des varices, et provoquent un ralentissement du flux sanguin veineux dans les membres inférieurs, essentiellement au niveau des jambes
  • les petites veines se fragilisent, forment des varicosités qui laissent fuir un liquide essentiellement composé d’eau vers les tissus environnants, produisant ainsi l’œdème.

Bien que banal et pas toujours visible pour un œil non averti, l’œdème n’en est pas moins désagréable : il peut faire mal, gêner la marche de manière importante, gêner le chaussage du fait de pieds enflés. Il peut aussi provoquer des crampes nocturnes, favoriser une infection locale, des démangeaisons, voire localement un ulcère cutané.

Du bas vers le haut

Pour de simples raisons physiques liées à la pesanteur, l’œdème apparaît :

  • D’abord au niveau des pieds, puis des chevilles, des jambes, des cuisses, très rarement plus haut.
  • Plutôt en fin de journée, après être resté debout. La nuit, en position allongée, les membres inférieurs sont à l’horizontale et ne subissent plus l’effet de la pesanteur.

La sensation de jambes lourdes peut provenir d’autres causes plus rares mais plus inquiétantes, telles que certains types d’insuffisances cardiaques, ou encore à l’insuffisance rénale. Mais dans ces circonstances, elle est accompagnée d’autres symptômes fortement évocateurs :

  • essoufflement à l’effort et douleurs au niveau du foie en cas d’insuffisance cardiaque droite
  • fatigue, pâleur, amaigrissement en cas d’insuffisance rénale chronique avancée

Les femmes sont davantage touchées que les hommes, de même certaines professions à station debout prolongée : infirmières, coiffeuse, vendeuse… La chaleur est un facteur aggravant bien connu.

Chez la femme enceinte, l’insuffisance veineuse est fréquente au cours du dernier trimestre de grossesse, sous l’effet conjugué de changements hormonaux et de la compression des veines abdominales par l’utérus augmenté de volume. Mais attention à l’apparition brutale d’œdèmes des membres inférieurs chez une femme enceinte suivie pour hypertension artérielle. Cela peut révéler une complication nécessitant une prise en charge médicale urgente.

Traitements et prévention

Les médicaments dits vasculoprotecteurs ou veinotoniques, tout comme certains extraits de plantes censés soulager les jambes lourdes, n’ont pas d’action sur l’évolution de la maladie, et peu d’action sur les symptômes. En clair, ces médicaments ne sont pas efficaces. Ils ne sont plus remboursés par l’Assurance Maladie.

Dans certains cas d’insuffisance veineuse chronique, une intervention chirurgicale sur les varices peut être indiquée. Il existe actuellement de nombreuses techniques de chirurgie veineuse pouvant être réalisées en ambulatoire. Chaque chirurgien ou chaque établissement a une technique de prédilection. Pour autant, il n’existe pas une technique nettement supérieure aux autres.  

avionPour soulager l’œdème, il faut favoriser le retour du sang veineux depuis les membres inférieurs vers le cœur. Voici quelques conseils simples et efficaces :

  • Surélevez les pieds de votre lit de 5 cm
  • Portez des bas ou des collants de contention élastiques
  • Pratiquez une activité physique régulière telle que la marche, la natation ou le vélo.
  • Douchez vos jambes en chaud-froid alterné
  • Lors d’un voyage long en avion, voiture, autocar, etc. il est recommandé de porter un moyen de contention (bas, collant ou chaussette ), de bien s’hydrater, de marcher et faire quelques étirements à intervalles réguliers.

 

Poster un commentaire

Votre email ne sera pas publiée.

*